Expérience botanique #4

glycine_photo_principale

J’aime beaucoup me promener dans le jardin de mes beaux parents. Étant habituée à la ville et au bruit je chéri ces moments de proximité avec la nature. Et puis il y a ce petit kiosque ! Je m’allonge au centre de l’abri, sur le banc en pierre, et je laisse mon regard vagabonder dans la glycine foisonnante… Quand ce jour-là j’y ai trouvé des cosses, j’ai alors absolument voulu tenter l’expérience de les planter sur mon balcon parisien !

Bon par contre si vous voulez avoir des fleurs rapidement, oubliez les semis… Je ne suis pas prête de voir des fleurs sur mes petits pieds de glycine, il faut le savoir.

Voici les belles cosses poilues que j’ai récupérées :

cosse_glycine

Pour ouvrir les cosses, petite astuce : munissez-vous d’un casse-noix ! Puis récupérez les graines, et laissez-les tremper dans de l’eau 1 ou 2 jours. Cela va aider la germination en ramollissant l’enveloppe de la graine.

cosse_glycine2

Mettez ensuite les graines dans du coton que vous maintiendrez toujours humide.
Au bout de 15 jours mes graines avaient bien germées et étaient prêtes à être plantées :

graines_glycine

J’ai enlevé l’enveloppe sur certaines graines (les blanches) pour voir si la germination serait plus rapide, mais il n’y a pas eu de grande différence.

Une fois en terre (racine blanche vers le bas, tige verte vers le ciel), la glycine pousse bien et forme des feuilles rapidement.

Voici mes 3 pieds de glycine, au bout de 6 mois :

glycine_tronc

glycine2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *