L’huile de magnésium

huile_magnesium

J’avais commencé à écrire une introduction sur comment et pourquoi le magnésium est vital pour notre corps. Mais j’ai l’impression que l’on trouve ce genre d’approche partout sur le net pour toutes sortes de vitamines, minéraux, acides aminés… Ce qui est normal après tout, puisque chaque élément que nous ingérons va permettre à notre corps de bien fonctionner. Mais à lire tous ces articles on finit par avoir envie de se supplémenter en tout et n’importe quoi… Et il devient difficile de trouver sa balance.

Alors pourquoi un article sur le magnésium plus que la vitamine D ou le zinc ? Déjà parce qu’il est de plus en plus difficile d’avoir sa dose de magnésium via l’alimentation à cause de l’appauvrissement des sols, et plus simplement parce que c’est un geste que j’ai intégré à ma routine car je vois vraiment la différence lorsque je l’utilise. J’ai beaucoup plus d’énergie, j’ai besoin de moins dormir, et ma peau est plus belle. J’ai testé tout un tas de compléments alimentaires mais c’est le seul qui me fait autant d’effet et auquel je reste fidèle : c’est mon boosteur !

Et maintenant dans la forme, comment cela se présente ?
J’ai d’abord pris le magnésium sous forme orale en achetant les petits sachets de chlorure de magnésium vendu en pharmacie. Le côté chimique de cette poudre me dérangeait un peu, mais je continuais à faire des cures régulières car elles me donnaient toujours beaucoup d’énergie. J’ai ensuite découvert le sel de Nigari : la forme naturelle du chlorure de magnésium.  Mais je n’étais toujours pas satisfaite à 100% : déjà le gout est vraiment mauvais, et le fait de devoir se supplémenter oralement me gène (le chlorure de magnésium est agressif pour la muqueuse intestinale, demande un travail supplémentaire pour les reins + assimilation difficile).
Finalement, j’ai trouvé une autre méthode : l’application cutanée grâce à l’huile de magnésium. J’ai l’impression que le côté « boost » est un tout petit peu moins fort, l’effet se fait plus sur la durée, mais c’est mille fois plus facile et agréable de l’intégrer à sa routine. Et plus doux pour le corps.

pulverisation

En pratique : je rempli un flacon vaporisateur d’huile de magnésium. J’en pulvérise tous les soirs sur mes jambes. La quantité se calcule en fonction de votre poids : deux pulvérisations par dizaine de kg (par ex 12 pulvérisations si vous faites 60kg). Attention cependant il est conseillé d’y aller très progressivement. On peut aussi le diluer avec de l’eau, ou appliquer une huile juste après pour éviter que cela picote. Je fais des cures d’environ 2/3 mois dès que je ressens un coup de fatigue, manque d’entrain… et ça m’a toujours réussie ! Pour moi, l’application de cette « huile » est un geste beauté essentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *